Se simplifier la tâche, grâce à un équilibreur de charge

Un equilibreur de charge révèle son utilité dans les travaux de levage manutention ou d’arrimage. Dans un atelier mécanique, cet outil est sollicité pour soulever, abaisser ou déplacer des objets lourds. Cette machine élévatrice permet aussi de les maintenir à la hauteur souhaitée, pour des manipulations aisées. Elle est plus efficace que des elingues, en offrant un angle d’élingage de 90 °, condition requise pour soulever un poids maximal. Néanmoins, pour se mettre à l’abri des risques, mieux vaut se référer à la capacité de charge de l’outil.

Manipulation aisée


Comme un palonnier, il permet d'équilibrer une charge dite « décentrée » sous la grue. A la manière d’un cric à crémaillère, l’equilibreur déplacer alors le centre de gravité de la charge, selon la position souhaitée. Cette manœuvre se fait en toute simplicité grâce à la manivelle d’équilibrage. De cette manière, on peut par exemple ajuster l’inclinaison d’un moteur, afin d’accoupler la boite de vitesse plus facilement. Pour soulever un portique mobile, l'equilibreur se fixe sur un châssis roulant et via une poulie placé au dessus.

Désencombrer un atelier


Dans son rôle d’élévateur, un equilibreur de charge permet de désencombrer une zone de travail. En effet, un equilibreur se révèle également moins encombrant certains appareils de levage comme le gerbeur, une servante, ou encore une table élévatrice, notamment dans un espace réduit.

Equilibreur de charge et palan


Un equilibreur de charge pour grue d’atelier se monte entre un palan (palan électrique ou palan manuel) et une charge décentrée. Il s’agit surtout de la meilleure alternative à un palan à chaîne, en termes de vitesse de levage ou de descente. Un test sur les meilleurs équilibreurs de charge a permis de relever une vitesse allant jusqu’à 2 000 mm/sec. Ils sont aussi équipés d’un système de sécurité antichute de charge, très utile en cas de rupture du ressort. On note également un cliquet, dispositif de blocage manuel permettant d’immobiliser la charge. D’autres modèles sans blocage se rétractent pour ramener la charge à sa position initiale.

Comparaison avec d’autres accessoires de levage


Un equilibreur de charge s’avère plus sûr qu’un transpalette, machine à deux bras de fourche ne pouvant soulever une charge qu’à quelques centimètres du sol. Contrairement à une potence, il permet également de déplacer la charge, grâce à un rouleur. L’utilisateur est également mis à l’abri des risques de déséquilibre liés à l’utilisation d’un treuil, notamment s’il s’agit d’un treuil manuel.